Carte Blanche-Prysme évolue avec le lancement de la collection 2017

Nous avons eu le plaisir d’annoncer aujourd’hui les nouveautés de l’offre Carte Blanche-Prysme dans le cadre du lancement de la collection 2017 des montures « 1796 ». Rappelons que Carte Blanche-Prysme est l’offre d’équipements Optique de qualité et sans Reste à Charge pour les bénéficiaires du réseau Carte Blanche. Ainsi, à partir du 1er avril 2017, cette offre évoluera ...

Viser l’avantage pour le bénéficiaire : seule et unique vocation du réseau ouvert

La récente tribune signée Nicolas Bouzou, Economiste et directeur – Fondateur d’Asterès, (« Peut-on débattre sereinement des réseaux de soins ? », parue le 23/01 dans le Quotidien du Médecin) met le doigt sur l’amalgame auquel les réseaux de soins « ouverts » sont systématiquement confrontés. Principale divergence de principe qui marque le fossé entre réseaux ouverts et réseaux fermés : ...

Nouveau cadre réglementaire du développement professionnel continu des opticiens : notre réaction !

La loi de Santé Publique et le décret du 5 octobre 2016 constituent le nouveau cadre du développement professionnel continu des professions de santé. De manière transitoire, et ce jusqu’à la création des conseils nationaux professionnels au plus tard le 1er mars 2017, les opticiens, comme les autres professions de santé, s’organisent pour exercer temporairement ...

OPTIQUE : L’offre « Carte Blanche – Prysme », lancement réussi !

Création, développements, mise en service, livraisons, communication… autant d’étapes couronnées de succès !!! Les 7 millions de bénéficiaires de Carte Blanche peuvent désormais accéder à des équipements d’optique de grande qualité et sans aucun reste à charge* ! Nos opticiens partenaires ont été informés au fur et à mesure de différentes étapes pour participer activement à la mise en ...

L’autorité de la concurrence met fin à la procédure engagée contre Carte Blanche Partenaires

Le 14 décembre 2015, la CDO annonçait le lancement d'une série de procédures, devant la DGCCRF, le Tribunal de commerce de Paris, et enfin, l'Autorité de la concurrence, visant à faire cesser "les pratiques estimées non-conformes au droit de la concurrence" prétendument mises en œuvre par Carte Blanche à l'occasion de l'entrée en vigueur de ...