Réseaux de soins : rapport IGAS

Le rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) sur les réseaux de soins a été rendu public le 21 septembre dernier. Naturellement, nous avons parcouru avec attention l’ensemble du rapport et tiré plusieurs conclusions de celui-ci.

Si nous partageons certaines recommandations pour améliorer le fonctionnement des réseaux de soins dans l’écosystème de la santé et de l’assurance, et plus généralement pour faciliter l’accès à des soins de qualité aux assurés, nous ne pouvons qu’apprécier le positionnement de Carte Blanche Partenaires qui, sur de nombreux points, se veut exemplaire.

Nous saluons l’analyse précise de ce rapport qui identifie des réseaux « restreints » et différencie plus clairement désormais les acteurs du marché. En effet, le dispositif du réseau Carte Blanche, seul réseau de soins réellement  « ouvert », répond aux exigences attendues, notamment du point de vue des systèmes d’information, de la lutte contre la fraude, de l’accès géographique aux soins, ou encore de la collecte et du traitement des données personnelles…

Au-delà de partager certaines recommandations du rapport, nous profitons de l’occasion pour porter différentes préconisations afin d’améliorer l’accès aux soins des Français au travers des réseaux :

  • Engager une réelle concertation avec l’ensemble des acteurs sur la qualité et le tarif des équipements et des prestations, ainsi que sur les conditions de mise en œuvre d’une réelle prévention
  • Créer une instance placée sous l’autorité du Ministère de la Santé qui rassemblera tous les acteurs de chaque filière pour établir un référentiel de bonnes pratiques professionnelles.
  • Maintenir et agrandir les possibilités données aux réseaux de soins de contracter avec les professionnels de santé autour d’engagements volontaires.

Nous avons formalisé nos multiples conclusions au travers d’un communiqué de presse que nous vous invitons à parcourir via ce lien  .

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *