Une connaissance des plateformes santé à améliorer auprès des RH

En mars et avril dernier, Carte Blanche Partenaires a réalisé une enquête auprès des RH et des personnes en charge de la complémentaire santé au sein des entreprises. 50 responsables ont donc été sondés. L’objectif était de connaître leur vision sur la complémentaire santé d’entreprise, leur connaissance des plateformes santé, l’utilité pour eux de bénéficier des services de plateforme santé dans leur contrat de complémentaire santé, et enfin de connaître leur ressenti par rapport à certaines spécificités des plateformes santé.

Au niveau de la connaissance des plateformes santé par les RH, ils n’ont pas tous encore une connaissance approfondie sur ce sujet. En effet, seulement 36% des RH interrogés déclarent connaître les plateformes santé. Presque deux tiers des RH et des responsables de contrat complémentaire santé ne connaissent pas les plateformes de santé en France. Ce chiffre est assez important et peut s’expliquer par la non connaissance du terme plateforme santé. Les plateformes doivent donc faire un travail supplémentaire de communication pour augmenter leur notoriété. Parmi les RH qui connaissent les plateformes santé, Santéclair et Carte Blanche Partenaires sont les plus citées.

Cette connaissance relative des plateformes santé par les RH se voit également par le fait qu’ils ne sont pas majoritaires à déclarer qu’ils disposent d’un service de plateforme santé dans leur contrat de complémentaire santé. Seulement 40% des RH déclarent bénéficier d’un service de plateforme santé dans leur contrat de complémentaire santé.

De plus, seulement 40% des RH déclarent que pour eux le service de plateforme santé est indispensable. Parmi ces 40%, 65,6% d’entre eux jugent ce service indispensable car il apporte des garanties et des services supplémentaires. Les RH et les responsables de contrats santé collectifs qui trouvent les plateformes non indispensables l’expliquent surtout par le fait qu’ils n’ont pas d’information sur le sujet. Cela ne semble pas être un rejet mais plus un déficit d’information sur le sujet.

En résumé, les plateformes santé ne sont pas rejetées par les RH, bien au contraire. Le principal problème est dû à un déficit d’information sur le sujet. Les plateformes santé doivent donc plus communiquer sur leur rôle auprès des entreprises.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *